Créer son entreprise sans argent : est-ce possible ?

Vous avez des projets plein la tête et des idées créatives qui n’attendent qu’à être exploitées mais vous n’avez pas les ressources nécessaires pour les concrétiser ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul : de nombreuses personnes souhaitant créer leur entreprise font rapidement face à ce premier obstacle : le manque d’argent. C’est évident que pour créer une entreprise, il est souvent nécessaire d’acquérir du matériel, de trouver des locaux, de payer les factures d’électricité, des salariés, des fournisseurs etc. Ainsi, la question du financement peut rapidement poser des difficultés !

La bonne nouvelle est qu’il est quand même possible d’y arriver et de remporter le défi de créer son entreprise sans argent. Ce n’est pas forcément une mission facile, certes, mais elle n’est certainement pas impossible ! Ainsi pour vous aider à concrétiser votre idée de création et laisser enfin libre cours à votre esprit entrepreneurial, LEADER-S vous offre les meilleurs conseils et éclaircissements qui vous aideront à lancer votre entreprise.

Créer son entreprise sans argent : est-ce vraiment possible ?

Il faut savoir une chose : monter son entreprise sans argent, est tout à fait possible mais…pas pour tous les types de projet : il faut quand même garder une bonne dose de réalisme et de bon sens !  Pour qu’il soit possible de lancer un projet avec 0 euro, le projet ne doit nécessiter que très peu d’investissement. Ainsi, si vous imaginez ouvrir une boutique de prêt-à-porter ou un restaurant luxueux sans argent, sachez que vous devrez revoir vos ambitions à la baisse !

En revanche, si votre activité peut être exercée directement à votre domicile, qu’elle soit manipulable numériquement ou à travers les canaux digitaux ou que vous disposez du matériel nécessaire pour la développer, n’attendez plus pour vous lancer !Graphiste, développeur, consultant, designer… aujourd’hui de nombreuses activités peuvent être exercées à l’aide d’un simple ordinateur et d’une connexion à internet. Tant que vous avez la foi et l’envie de réussir, et que vous adoptiez la bonne approche, vous avez déjà ce qu’il faut.

Une chose est sûre : même si vous montez votre entreprise sans argent, ou que vous ayez des ressources assez limitées au début, au fur et à mesure de l’évolution de votre projet et de l’accroissement de votre clientèle, vous pourrez réinvestir vos bénéfices pour améliorer votre concept et perfectionner ses axes de croissance et pourquoi ne pas se développer à l’international également !

L’argent n’est pas toujours synonyme de succès entrepreneurial !

Vous avez une idée à fort potentiel de croissance ou alors vous êtes tout simplement fasciné par l’idée de lancer votre propre entreprise ? Vous vous sentez prêt à prendre des risques, et à libérer votre fibre entrepreneuriale, mais la réalité a décidé de vous heurter avec un léger obstacle qui peut potentiellement vous arrêter : le  fait de ne pas avoir suffisamment d’argent. Et bien, sachez que ce qui peut sembler être un problème majeur (le manque de capital personnel) ne devrait pas vous empêcher de poursuivre vos rêves. Avoir des ressources abondantes n’est pas forcément synonyme de succès entrepreneurial ! De nombreux entrepreneurs milliardaires se sont lancés dans des aventures entrepreneuriales qui ont connu des échecs douloureux malgré qu’ils aient pu financer leur activité dés le début.

Les ressources financières sont importantes certes…

Mais il y a d’autres variables déterminantes du succès. Telles que la persévérance, la créativité, la prise de risque, la polyvalence, le bon sens de communication et plein d’autres qualités entrepreneuriales qui permettent de réussir en affaires et de développer son activité même en partant de zéro ! L’argent, les connaissances et les contacts (réseau personnel) sont des éléments indispensables à la pérennisation de votre structure. Mais ils s’acquièrent et s’organisent autour d’un élément central : vous !

Ainsi, en adoptant une démarche méthodique et en anticipant les bonnes actions stratégiques, vous pourrez évoluer et d’atteindre vos objectifs rapidement. En effet, avec une préparation adéquate et une approche efficace, il est possible de surmonter les contraintes logistiques et financières ainsi que de combler vos lacunes théoriques et pratiques. Gardez ceci en tête : vous possédez des qualités et des compétences utiles et ces ressources internes seront les piliers de votre création d’entreprise.

Il existe toutefois plusieurs solutions pour lancer votre entreprise avec un budget limité et nous allons vous les présenter pour vous aider à conquérir votre rêve !

Lancer sa start-up avec un minimum d’argent est possible, mais comment faut-il s’y prendre concrètement ?

Commencez par faire un business plan efficace

Si vous voulez donner des chances à votre projet de start-up, vous devez élaborer un business plan efficace ! Ce document est l’outil indispensable pour mettre au point votre projet et identifier son potentiel de croissance. Inutile de vous lancer à l’aveugle et de passer directement à la réalisation de l’idée de création avant de le rédiger. Le business plan vous permettra d’avoir un aperçu précis du modèle économique que vous allez développer et de la manière dont vous allez générer des bénéfices. 

En gros, il vous servira de carte qui orientera vos actions futures. L’objectif est de faire en sorte que votre projet d’entreprise soit rentable dès son lancement afin de tendre vers la capacité d’autofinancement. L’autofinancement permettra à votre start-up de trouver son équilibre financier grâce à ses propres capitaux. Et à partir de ce moment vous pourrez améliorer votre offre et soutenir son développement.

Testez votre concept avant de vous lancer

Une étape importante et très utile pour éviter de dépenser trop d’argent, surtout lorsqu’on n’en a pas déjà assez, est de tester son concept avant de se lancer. Cette solution vous aide à valider le produit ou service que vous comptez offrir et vérifier si la demande existe réellement. Tester son activité avant de créer permet de gagner du temps. En effet, la phase d’étude et de test constitue un tremplin pour atteindre plus rapidement sa cible et ses objectifs et elle porte en elle les germes de la réussite ou de l’échec.

Vous pouvez commencer par créer un site internet (ou une landing page) et un prototype que vous présenterez à vos clients potentiels pour détecter leurs réactions et collecter leurs retours. Si vous visez un marché de niche, vous pouvez  par exemple lancer un blog et tester votre idée sur un budget réduit. N’hésitez pas également à utiliser les Facebook Ads, si vous visez le grand public, cet outil vous aidera à affiner votre cible et à déterminer le meilleur message à faire passer.

Informez-vous bien sur votre secteur d’activité

Pour lancer votre start-up, vous commencerez sûrement par établir un bilan global  qui détaillera votre situation et vous identifierez vos objectifs personnels ainsi que les moyens à déployer pour les atteindre. Une fois cette étape achevée, il faudra faire le point sur le marché que vous voulez conquérir. Cette phase d’étude de marché est incontournable. En effet, chaque secteur d’activité connaît ses propres règles, ses codes, ses spécificités et ses clés de succès. Avoir un simple aperçu n’est pas suffisant pour en comprendre les rouages !

Essayez de bien cerner votre terrain et identifiez méticuleusement ses différentes composantes. Une bonne connaissance de celui-ci vous aidera à mieux cerner les attentes de vos futurs clients et les évolutions potentielles du secteur.  Chacune des informations que vous pourrez récolter au cours de votre étude de marché vous sera utile.

Il est en effet plus facile d’évoluer en terrain connu !

  • Informez-vous donc sur vos concurrents. Testez leurs produits et leurs services. Identifiez leur valeur ajoutée et faites-vous une idée de leurs parts de marché respectives.
  • Construisez un relationnel de confiance avec vos fournisseurs. Intéressez-vous à leurs méthodes de production et à leurs contraintes. Ils sont les piliers du développement de votre activité sur le long terme.
  • Apprenez à anticiper la demande en étudiant les comportements de vos prospects et en détectant des pistes de leur insatisfaction.

Choisissez le statut adapté à votre start-up

Cette phase est très importante et vous devez l’appréhender avec une grande attention. Le choix du statut juridique vous accompagnera tout au long de l’aventure et il aura des répercussions majeures sur le fonctionnement de votre activité.

Si vous souhaitez vous lancer seul dans cette aventure entrepreneuriale, choisissez le statut d’auto-entrepreneur. Sinon, pensez à vous associer ! 

1- Le statut d’auto-entrepreneur

Les scénarios sont nombreux et ils différent d’un entrepreneur à un autre. Mais une chose est sûre : que vous souhaitiez lancer votre projet en parallèle d’une autre activité (emploi salarié, études, etc.) ou que vous souhaitiez en faire votre activité principale, le statut d’auto-entrepreneur est particulièrement intéressant lorsqu’il s’agit de monter sa boite sans argent.  En effet, la particularité du statut d’auto-entrepreneur est qu’il vous permet de créer une entreprise sans capital social, c’est-à-dire que vous n’avez pas besoin d’apporter de l’argent à votre entreprise. Vous n’êtes pas obligé d’apporter un montant précis pour vous lancer.

L’autre avantage est son faible coût de création : l’inscription de l’activité au RCS est totalement gratuite.De plus votre entreprise bénéficiera d’allègements comptables conséquents,  d’une franchise de TVA et vos obligations sociales et fiscales seront assez simplifiées. De plus, ce régime de la micro-entreprise est connu par son accessibilité qui se révèle également par ses formalités de création ultra simplifiées. Ce qui vous fera une charge de moins.

2- La création d’une entreprise à deux

Il est vrai que lorsque vous décidez de monter votre entreprise sans argent, créer une entreprise à deux n’est pas la solution la plus opportune. En effet, pour s’associer, il faut nécessairement créer une société (SAS ou SARL) ce qui occasionne des frais de constitution généralement compris entre 350 et 500 euros. En revanche, le fait de créer une entreprise à plusieurs, peut vous permettre de mutualiser les coûts et de faire des économies !

Cherchez à obtenir des financements par tous les moyens possibles

Pour ne pas vous mentir, les établissements bancaires sont généralement très frileux à l’idée d’accorder des prêts professionnels sans apport préalable des porteurs de projet. Néanmoins, l’emprunt n’est pas la seule source de financement qui existe ! Et c’est une bonne nouvelle dans votre cas.

Il existe d’autres sources pour vous aider à créer votre start-up :

1- Les amis et la famille ou le « love money » : ce financementgrâce aux amis et la famille vous permet de vous constituer un capital de départ à partir de sources multiples. Il est fort probable que vous ayez parlé de votre projet à vos proches. S’ils le trouvent crédible, ils peuvent simplement contribuer à sa réussite, s’ils en ont les possibilités. Il s’agit d’un prêt ou un don juste basé sur l’amour que l’on vous porte et sur la confiance que l’on place en vos capacités.

2- Le crowdfunding : soumettre votre idée à une plateforme de crowdfunding pour enrichir vos ressources financières peut être une solution particulièrement efficace. En effet,  ces sites de financement participatif exposent votre projet pour une durée donnée pour que des particuliers ou des professionnels y contribuent financièrement. Il n’est pas rare que la somme demandée pour le démarrage d’une activité, soit non seulement atteinte rapidement, mais dépassée. La raison ? Une offre qui répond à une demande bien précise. Cette solution a permis à de nombreuses entreprises de se lancer même en partant de zéro !

3- Les subventions et prêts gouvernementaux : les subventions existent uniquement pour aider les petites entreprises à croître. Beaucoup offrent des prêts et des subventions pour vous aider à démarrer.

N’oubliez pas les aides à la création d’entreprise, elles vous seront d’une grande utilité !

Vous devez savoir que la prise d’initiative et le lancement de projets de création   sont fortement encouragés par les pouvoirs politiques français. Il existe de nombreux réseaux spécialisés dans l’accompagnement à la création d’entreprise, Comme le réseau des Boutiques de Gestion (réseau BGE) par exemple. Le premier pas vers l’entrepreneuriat consiste à rencontrer ces réseaux pour exposer votre idée. Ils vous aideront alors à la transformer en véritable projet de vie, à réaliser votre business plan, à évaluer le coût de votre projet de création et à identifier les soutiens financiers.

L’avantage de ces réseaux est qu’ils sont pour la plupart accessibles gratuitement et quelle que soit votre situation sociale, vous pouvez bénéficier de leur appui technique à moindres frais. Ce qui constitue un bon début pour créer une entreprise en partant de rien. Vous pouvez les trouver via :

  • Des permanences de mairie.  
  • L’accompagnement par Pôle Emploi (financement et conseil).
  • La CAF si vous êtes demandeur d’emploi ou bénéficiaires des minimas sociaux.
  • Des fonds de formation si vous êtes salarié.       

Utilisez les canaux gratuits du marketing web pour créer votre start-up sans argent

Pour faire connaître votre entreprise sans dépenser d’argent, vous pouvez :

  • Créez gratuitement votre site Internet

De nos jours avec le développement technologique et l’émancipation des moyens de communication et des réseaux sociaux de partage, certaines plateformes, comme 1&1 Ionos par exemple,  peuvent vous permettre de créer gratuitement un site vitrine pour présenter votre entreprise. Soit, la personnalisation est limitée, mais il est toujours possible par la suite de faire appel à un webmaster ou une agence Web pour créer un site plus professionnel une fois que vous commencerez à avancer. Mais dans un premier temps, cela vous permettra d’être présent sur le Web et de rassurer vos futurs clients, partenaires ou fournisseurs.

  • Pensez au référencement naturel pour gagner en visibilité sans dépenser

Maintenant que vous avez un site internet, il va vous falloir le faire remonter dans Google. Pour gagner en visibilité le référencement naturel sera essentiel et vous aidera à faire évoluer votre activité et améliorer votre notoriété.Vous pouvez faire cette étape gratuitement en vous inspirant de formations gratuites présentes sur le net ou des tutos détaillés présents sur Youtube qui vous aideront à vous y faire.

  • L’affiliation peut apporter un vrai coup de boost à votre projet

L’affiliation est une super opportunité qui vous aidera à faire connaitre vos produits et services et les populariser en trouvant de nouveaux clients, ceci sans même avoir de l’argent. En effet, vous allez contacter des influenceurs dans votre domaines qui ont un blog, un site, une chaîne Youtube par exemple, et leur proposer de mettre une bannière ou d’écrire un article sur vos services ou encore de parler de vous dans une de ses newsletter auprès de son audience.

Vous vous demandez sûrement sur le mode de rémunération…

Et bien il se fait le plus souvent à la vente, c’est à dire que tant que vous ne vendez pas un produit grâce à ce partenaire vous ne déboursez rien. Un super moyen pour commencer sans un sou en poche.

  • Utilisez la force et la visibilité des réseaux sociaux

Quelques outils sont disponibles pour vous aider. Ne sous-estimez pas l’impact des réseaux sociaux, dans le cadre de votre projet de création. Facebook, Twitter, Instagram et autre LinkedIn sont autant de sites vitrines vous permettant de mettre en avant vos compétences, votre projet et ensuite votre création. En fonction de votre clientèle cible, certains sont plus pertinents que d’autres. Par exemple, Google My Business aide les personnes qui créent une activité locale, en permettant aux clients potentiels de les trouver facilement. Toutes les informations, par la suite sont relayées pour être toujours d’actualité.

Vous pouvez trouver des clients et les fidéliser gratuitement à travers l’e-mailing

Il existe des outils de mailing gratuits, comme MailChimp par exemple, qui peuvent vous aider à développer votre activité. En effet, ils vous permettent d’envoyer des courriers pertinents à vos clients, pour les attirer dans un premier temps, puis ensuite les fidéliser.

Pour conclure…

Même si vous n’avez pas suffisamment d’argent, ne vous découragez pas. La clé de la réussite de votre projet ne réside pas dans votre investissement financier mais, bel et bien dans votre investissement personnel. Plus vous serez investi dans votre projet, mieux vous arriverez à convaincre de nouveaux clients de vous suivre dans l’aventure ! Toutefois, soyez patient, votre activité peut mettre un peu de temps à démarrer, mais soyez persévérant et gardez votre objectif en vue, vous y arriverez…

créer son entreprise sans argent
créer une entreprise sans argent créer une entreprise sans argent créer une entreprise sans argent créer une entreprise sans argent créer une entreprise sans argent
14 juillet 2020

0 réponses sur "Créer son entreprise sans argent : est-ce possible ?"

Laisser un message

Notre mission est d’accompagner les entrepreneurs dans leurs arbitrages stratégiques en  mettant à disposition des connaissances fiables, opérationnelles et de haute qualité sur tous les thèmes touchant au développement et pilotage de leur projet d’entreprise.

LEADER.S est la plateforme d’apprentissage de Band Of Brothers. LEADER.S est un programme d’accompagnement accessible 24h/24 et 7j/7. Vous apprendrez toutes les étapes de votre projet, de sa conception à son lancement et plus encore. Vous comprendrez tous les indispensables dans un discours vrai, sans fioriture, teinté de pragmatisme, de succès entrepreneuriaux mais aussi d’échecs.

 

Propulsé © par Band of Brothers
X