Projet d’entreprise : comment faire pour réussir sa création ? Inspirez-vous de ces conseils pratiques

L’entrepreneuriat vit un réel succès aujourd’hui. Les porteurs d’idée prometteuse qui souhaitent se lancer dans l’univers périlleux mais attrayant de l’entrepreneuriat, se font de plus en plus nombreux et n’ont plus peur d’exprimer leur fibre entrepreneuriale. Toutefois, si lancer son projet d’entreprise est aujourd’hui à la portée de tous d’un point de vue administratif, l’entrepreneuriat reste un parcours jalonné d’embûches et de difficultés.

Ceci est vrai, puisque vous découvrirez rapidement ce côté risqué et ardu pendant les premières années de la création du projet qui demeurent souvent difficiles à appréhender, tant la charge de travail est considérable. Vous serez amené à construire un réseau, établir un business plan efficace, faire des prévisions de vos futurs financements, construire un carnet d’adresses…Toutes ces étapes sont indispensables à la réussite de votre projet d’entreprise et vous serez obligé de les appréhender avec beaucoup de rigueur.

Oui,  devenir son propre patron et développer une activité qui soit en accord avec ses buts et valeurs est un sacré avantage et un processus riche en apprentissage. Mais il faut toutefois être prêt à assurer et faire preuve de vigilance et de bon sens pour ne pas dévaloriser votre idée et risquer l’échec !

Ainsi, afin de mettre toutes les chances de votre côté et relever ce challenge personnel qui requiert tout votre engagement, votre temps et vos compétences, inspirez vous de ces conseils pratiques qui vous aideront à découvrir les bonnes approches pour réussir votre projet d’entreprise.

Premier conseil : Il est impératif de bien préparer votre projet d’entreprise

Avant de devenir chef d’entreprise, il faut savoir où vous mettez les pieds ! Effectuer une bonne préparation de votre projet d’entreprise est déjà un bon début pour le mettre sur la bonne voie. Il s’agit en effet d’une étape clé pour sa réussite puisque vous allez enfin confronter votre idée, pour la première fois, à la réalité et au marché existant. Vous devez donc penser à tout et essayer de cerner tous les facteurs clés du bon fonctionnement de votre activité. Entre l’analyse du potentiel de l’offre, la technicité et les compétences nécessaires à la mise en place de l’offre et les voies d’amélioration du concept, le temps de préparation s’avère un facteur important à étudier et vous devez absolument optimiser le votre !

L’enjeu est donc de taille, cette décision bouleversera certainement le cours de votre vie. Et, vérifier l’adéquation de vos objectifs professionnels avec votre situation actuelle est une nécessité ! Il faut être sur de soi et savoir si vous êtes capable d’entreprendre en vous appuyant sur vos ressources financières actuelles, si vous avez l’accord et le soutien de votre famille, la capacité physique et les compétences clés, la flamme de réussir…En gros, posez-vous les bonnes questions.

Ce que vous devez confirmer toutefois, c’est la validité et la rentabilité de votre idée : le fait qu’elle sera acceptée et soutenue par sa cible, qu’elle aura les bons investisseurs. Pour vous y faire réalisez une bonne étude de marché qui vous aidera à collecter les informations nécessaires à la réussite de votre projet d’entreprise. Le plus important serait d’avoir une stratégie claire et fusionnelle avec vos objectifs et attentes en tant qu’entrepreneur pour optimiser vos efforts, motiver  et orienter vos futures décisions stratégiques.

Deuxième conseil : Identifiez minutieusement vos besoins financiers

L’un des plus grands défis dans la création et le démarrage d’une nouvelle entreprise est d’avoir suffisamment d’argent pour soutenir son développement. Certains créateurs font l’erreur de sous-estimer leurs besoins afin de limiter l’endettement. Par contre, il faut être réaliste et bien prévoir ses futures charges financières pour éviter toute sorte de risque et ne pas avoir de mauvaises surprises pendant les périodes difficiles et surtout pendant les premiers mois.

Ce qui est judicieux, c’est de commencer par prévoir vos dépenses, qui peuvent être divisées en coûts ponctuels de démarrage et en dépenses récurrentes. En effet, une bonne évaluation de vos besoins aura de nombreux effets positifs sur le développement de votre activité. Premièrement, elle sécurisera le démarrage de votre activité qui est souvent assez challengeant comme pour toute entreprise nouvellement créée. Vous aurez donc les ressources nécessaires pour couvrir les écarts de trésorerie et vous pourrez vous concentrer sur l’efficacité de votre stratégie commerciale.

Deuxièmement, vous saurez protéger vos apports personnels et vous identifierez la valeur de la part non couverte par ce premier investissement. Ceci vous permettra de choisir les futurs modes de financement qui correspondent le mieux à votre projet. Troisièmement, et pas le moins important, ces prévisions pourront renforcer votre dossier de demande de financement et garantiront sa crédibilité auprès des financeurs potentiels. Intéressant non ?

Troisième conseil : Ne restez pas dans votre petite bulle et entourez-vous… et des meilleurs ! 

Très peu d’entrepreneurs maîtrisent parfaitement à la fois leur métier et les subtilités sociales qui peuvent accompagner une nouvelle création. Ceux qui prétendent tout connaître et maîtriser les enjeux de l’entrepreneuriat sont souvent bien loin de la réalité ! En effet, comme le souligne Warren Buffet, il faut “côtoyer des gens meilleurs que vous pour réussir à exceller”.

En tant que nouvel entrepreneur, il est bénéfique de s’entourer de professionnels qui sauront vous accompagner, vous conseiller et vous offrir leur expertise en cas de besoin. Vous devez également parlez de votre idée, demander conseil et profiter de la richesse de l’écosystème entrepreneurial qui est composé d’entrepreneurs compétents, capables de vous inspirer et de vous encourager à développer votre concept ou votre projet d’entreprise.  

Plus encore, si vous sentez le besoin, n’hésitez pas à faire appel aux réseaux d’accompagnement spécialisés qui ont aussi la capacité de recadrer votre idée et de vous présenter les meilleures opportunités professionnelles. Surtout qu’aujourd’hui vous avez la possibilité de choisir parmi les diverses structures d’accompagnement qui cherchent à satisfaire les besoins et les objectifs variés des créateurs d’entreprises. Alors autant en profiter de cette aide personnalisée pour réussir le démarrage votre activité !

Quatrième conseil : Misez sur une bonne culture d’entreprise et choisissez une équipe de confiance

Créer à plusieurs peut être une bonne opportunité pour soutenir un nouveau projet de création, mais il est indispensable de bien choisir son équipe et ses associés. En effet, les collaborateurs doivent avoir une vision commune, des compétences complémentaires, des objectifs personnels compatibles et une envie de réussir qui assurera la complémentarité de l’équipe et optimisera son rendement.

Autrement dit, la passion partagée, le développement de l’entreprise et la promotion de son activité doivent être les principaux moteurs qui animeront chacun à réaliser sa mission à la perfection. De plus, recrutez avant tout des gens qui savent se parler entre eux et instaurez un climat de confiance qui pourra créer la force de votre équipe et l’aidera à évoluer.

Gardez en tête que les conflits internes et les mésententes entre associés ou salariés peuvent entraîner l’échec d’une nouvelle entreprise peu importe l’aspect révolutionnaire de son idée. Soyez donc vigilant en choisissant votre équipe et anticipez bien vos recrutements pour détourner ces risques. Vous pouvez vous inspirer des conseils de LEADER.S pour choisir l’associé idéal et réussir sa collaboration.

Cinquième conseil : Essayez, échouez et fixez : n’aillez pas peur de vous remettre en question

Même si elle commence à se répandre en France, la “culture de l’échec” n’est toujours pas appréhendée à sa juste valeur ! Dans l’aventure passionnante de l’entrepreneuriat, ne pas échouer rime avec stagner. Vous ne devez pas prendre l’échec pour une fatalité, voyez-le plutôt comme une opportunité de développer votre résilience. Pour être un bon entrepreneur, il faut toujours se réinventer, évoluer et stimuler sa créativité afin de faire face à l’environnement ultrarévolutionnaire au sein duquel nous évoluons. Au cours de ce processus d’essai et de découverte de soi, il est tout à fait normal d’échouer et de se remettre en question.

Osez modifier les aspects de votre idée initiale, apportez des améliorations inspirantes, prenez en compte les retours des clients et offrez-leur ensuite un produit/service mieux adapté. C’est comme ça que vous évoluerez et c’est ce qui assurera la pérennité de votre entreprise !

Ainsi, une fois que vous lancez votre activité, prenez le temps de vous remettre en question et comparez les performances de votre entreprise par rapport aux objectifs préalablement fixés. Cette approche vous aidera à prévoir vos nouvelles pistes d’évolution et enrichira vos compétences de leader qui accepte les défis et se montre prêt à réorienter son projet pour mieux satisfaire sa cible.

Sixième conseil : Pensez à mettre des tableaux de bord, ils vous aideront à contrôler votre activité

Le tableau de bord a un rôle très important en entreprise puisqu’il est un excellent outil de contrôle qui optimise le pilotage de ses différentes missions. L’utilisation de ce support d’activité permet d’apprécier les différentes délégations et le rôle de chacun et ceci aide à contrôler la gestion prévisionnelle.

L’utilisation de tableaux de bord régulièrement actualisés est essentielle pour assurer la réussite et le suivi de l’activité de votre entreprise. En effet, ceux-ci dévoilent de précieux indicateurs sur la santé financière de votre société et l’évolution de sa mission. Les informations récoltées vous aideront par la suite à prendre les bonnes décisions stratégiques, à anticiper et corriger les écarts indicatifs et à assurer un meilleur pilotage à moyen terme. N’hésitez pas donc à les intégrer.

Septième conseil : Concentrez-vous sur un seul objectif à la fois et apprenez à arbitrer

Gardez ceci en tête : vos ressources seront certainement limitées au départ puisque vous aurez beaucoup de responsabilités et de charges à payer. Ce qui est tout à fait normal. Mais à ce sens, il devient donc essentiel de prioriser vos actions et d’optimiser l’efficacité de vos décisions. Si non vous ne saurez pas gérer et vous vous sentirez vite submergé au fil de l’avancement du projet. A titre d’exemple : au lieu de créer un profil dans l’urgence sur tous les réseaux sociaux, mieux vaut sans doute se concentrer sur l’un d’entre eux, et consacrer un peu de temps, chaque jour, à y développer votre audience.

Devenir chef d’entreprise implique de prendre des décisions importantes en permanence sans toujours avoir suffisamment de temps : choisir un fournisseur, recruter un employé plutôt qu’un autre, opter pour un canal marketing spécifique, etc. Vous devez également apprendre à décider vite afin d’avancer rapidement, quitte à faire machine arrière de temps en temps lorsque c’est nécessaire. De nombreux entrepreneurs ont tendance à rester dans la réflexion, l’anticipation et négligeant le passage à l’acte, alors que c’est dans le concret et dans l’action qu’évolue l’entreprise. N’en faites pas partie !

Huitième conseil : Sous-traitez les tâches non-productives si vous sentez la nécessité

Une fois que vous lancez votre entreprise, les premières années seront les plus importantes en matière d’engagement et d’efforts de développement. Entre la fidélisation des clients, la recherche de fournisseurs solvables et les responsabilités managériales, vous risquez de vous éparpiller et de vous sentir submergé par les différentes missions. Quelle est la solution ?

Vous pouvez tout simplement sous-traiter certaines taches récurrentes (l’accueil téléphonique, la gestion administrative et comptable, les livraisons…) en les confiant à des prestataires qui allégeront vos responsabilités. A cet instant vous aurez la chance de vous consacrer sur votre fonction principale qui consiste à développer votre business, à chercher les meilleures opportunités de croissance et à assurer la réalisation de vos objectifs commerciaux.

Vous avez tous les conseils en mains pour vous lancer et libérer votre potentiel entrepreneurial, le reste est à vous ! Prenez l’initiative et lancez votre projet…Vous pouvez également vous inspirez de notre article « Créer une entreprise et réussir sa démarche entrepreneuriale « .

Projet d'entreprise : comment faire pour réussir sa création ?  Inspirez-vous de ces conseils pratiques
18 août 2020

0 réponses sur "Projet d'entreprise : comment faire pour réussir sa création ? Inspirez-vous de ces conseils pratiques"

Laisser un message

Notre mission est d’accompagner les entrepreneurs dans leurs arbitrages stratégiques en  mettant à disposition des connaissances fiables, opérationnelles et de haute qualité sur tous les thèmes touchant au développement et pilotage de leur projet d’entreprise.

LEADER.S est un véritable programme d’accompagnement accessible 24h/24 et 7j/7. Vous apprendrez toutes les étapes de votre projet, de sa conception à son lancement et plus encore. Vous comprendrez tous les indispensables dans un discours vrai, sans fioriture, teinté de pragmatisme, de succès entrepreneuriaux mais aussi d’échecs.

Propulsé © par Band of Brothers
X