Prendre la décision de se lancer et créer sa propre boîte

se lancer se lancer se lancer

De nombreuses personnes ne se sentent pas épanouies dans leur milieu de travail : elles ne peuvent pas exprimer leur plein potentiel et laisser libre cours à leur créativité entrepreneuriale. Elles ont un pouvoir décisionnel limité et ne peuvent pas refléter pleinement leurs valeurs et aspirations. Lorsqu’on ne travaille pas à son propre compte, on est souvent tenu de respecter les principes de l’entreprise pour laquelle on travaille et les directives de notre supérieur hiérarchique.

Au fil du temps, cette situation peut devenir pesante et limiter l’évolution personnelle et professionnelle des gens qui ont de vraies idées de création et souhaitent se lancer. Ces porteurs de projet novices sont trop souvent arrêtés par la peur de l’échec, peur qui les pousse à laisser parfois leurs belles idées au fond d’un tiroir. Et c’est dommage, car même lorsque vous subiriez un échec, vous en ressortiriez avec un solide bagage d’expériences qui vous permettra de partir plus fort et plus confiant vers de nouvelles aventures. De plus, dans la plupart des cas, les risques liés à la création d’une entreprise sont relativement limités et les préjugés qui y sont liés s’avèrent aussi loin de la réalité.

Pour ceux qui hésitent encore à créer leur entreprise et qui se posent mille questions théoriques ou pratiques, il est temps de chercher la réponse à cette question : qu’est-ce qui vous empêche encore de vous lancer ?

Voici 3 fausses bonnes raisons de ne pas tenter l’aventure de se lancer

1- « Je n’ai pas d’idée précise et originale » 

Ne vous découragez pas si vous n’avez pas l’impression d’avoir découvert l’invention du siècle ! S’il fallait impérativement avoir une idée géniale et parfaitement conçue avant de créer son entreprise, il n’y aurait jamais eu autant d’entrepreneurs réussis. C’est en vous engageant davantage dans l’aventure que vous arriverez à mieux découvrir ses coulisses et ses clés de succès . En réalité, c’est une fausse idée de vouloir démarrer avec un concept qui est d’or et déjà abouti et parfaitement défini. En effet, une entreprise est un organisme qui évolue avec le temps et qu’il faut sans cesse adapter. Toutefois, si vous débutez avec une idée parfaitement aboutie, vous n’aurez pas la chance d’apporter de nouvelles améliorations et encore moins de la faire évoluer en garantissant sa flexibilité au fil du temps.

se lancer

Rappelez-vous qu’il existe de multiples pistes à creuser, vous aurez le temps de visualiser votre idée sous différents angles surtout en la partageant avec votre entourage. Plus vous en parlerez autour de vous, plus votre projet se fera précis. Et même sans idée précise au départ, vous pouvez tout de même tenter l’aventure. Cette question peut sembler incongrue au début. Mais certaines personnes ont un profil de parfait créateur sans pour autant savoir exactement ce qu’elles veulent créer. En fait, votre force, vous la puiserez d’abord dans votre désir de réussir, de bâtir un projet en toute indépendance et d’exprimer vos talents, ensuite l’idée finira par faire son chemin.

Si non, vous pouvez également utiliser des techniques particulières qui vous aideront à peaufiner votre projet de création. DEs technique qui vous aideront à analyser vos traits de personnalité dominants, vos motivations, vos contraintes et vos objectifs. Le brainstorming, par exemple ou encore les techniques consistant à remettre en cause de façon systématique tel produit ou tel service existant afin de les remplacer par des solutions plus novatrices, sont autant de sources de réflexion pour trouver la bonne idée.

se lancer

Pour faciliter le processus de réflexion, prenez le temps de répertorier toutes les choses que vous aimez faire et toutes celles que vous ne voulez absolument plus faire. Vous pouvez également utiliser le mindMapping, qui est une très bonne méthode d’organisation. Une fois structuré dans votre réflexion, vous trouverez peut être la bonne idée de création, ou plus simplement, un projet que vous développerez en y apportant toute votre singularité. Et si la page blanche vous effraie, vous avez toujours la possibilité de faire appel à un coach ou d’être accompagné par un professionnel. Ces gens expérimentés vous aideront à mettre en valeur vos talents. Les zones de flou finiront par se dissiper petit à petit pour laisser place à la bonne idée tant attendue.

2- « Je ne sais pas vendre, je ne pourrai probablement pas attirer des clients » 

Vous avez enfin trouvé le produit ou le service que vous voulez proposer ? C’est déjà un très bon début ! Mais, vous êtes un super technicien et un vrai bosseur connu dans votre domaine, mais vous n’avez aucune expérience de la vente. Rassurez-vous il n’y a pas de quoi s’inquiéter, rien n’est impossible ! C’est vrai que la plupart du temps, les gens croient que ce vendeur d’élite que personne n’arrive à égaler est souvent classé dans la catégorie « exceptionnel » et ses compétences commerciales sont dites « non-reproductibles ».

C’est souvent le cas des entrepreneurs qui se lancent nouvellement dans cette aventure qui sont généralement influencés par la fausse idée qui postule qu’être un bon vendeur est un don. Comme ils n’obtiennent pas les mêmes résultats des leaders expérimentés en début de parcours, ils croient que c’est forcément quelque chose d’inné. Ils arrivent donc à s’auto-convaincre qu’on naît Grand Vendeur ou bien on ne l’est pas ! Eh bien c’est totalement faux !

se lancer

La bonne nouvelle, c’est qu’on peut le devenir… vous pouvez arriver à un haut niveau d’excellence et d’efficacité dans la vente et réussir dans la fonction commerciale peu importe votre niveau d’expertise. N’oubliez pas que vous avez réussi à convaincre votre famille et votre banquier du bien-fondé de votre projet et c’est déjà bon signe ! Cela prouve que vous avez la volonté nécessaire pour acquérir cette compétence et réussir dans ce domaine.

Une chose est sure : avec la volonté tout peut être fait ! La décision vous appartient et si vous avez décidé, rien ne peut vous arrêter. Il suffit ensuite d’avoir les bons guides et à ce sens, vous avez la chance de suivre de nombreuses formations qui vous aideront à acquérir les bons réflexes de vendeur et à mettre en place une technique pointue de vente. Le plus difficile, ce sera le premier client le reste suivra. Toutefois, pour persévérer, rappelez-vous que les clients satisfaits de vos prestations, deviendront vos meilleurs vendeurs. Assurez-vous donc d’obtenir leur satisfaction en intégrant de bonnes approches et techniques de fidélisation !

3- « Je n’ai pas de réseau qui pourrait soutenir mon évolution » 

Une chose est sûre, pour que votre projet puisse voir le jour, vous devez parallèlement activer vos réseaux. En tant que chef d’entreprise, vous aurez toujours besoin d’un réseau de fournisseurs et de clients avec qui une confiance mutuelle est établie. Votre appartenance à un réseau vous offrira en effet de nombreux avantages. Ils traduisent principalement au fait de dépasser vos propres craintes en rompant l’isolement.Ainsi, au moment où des idées négatives et décourageantes surgissent, vous aurez la chance d’en parler en réseau ce qui aidera à apaiser des doutes, à minimiser le stress et à faciliter votre rebondissement par la suite.

Même si vous venez tout juste de démarrer votre aventure entrepreneuriale, ne vous compliquez pas les choses et ne créez pas des limites inexistantes : vous avez probablement un réseau bien plus important que vous ne l’imaginez. Qu’il s’agisse de vos anciens patrons et collègues, vos amis, votre famille, vos voisins…tous ces acteurs font partie de votre réseau et leurs rencontres aboutiront à des opportunités d’affaires. De plus, vous aurez toujours la chance de développer un bon réseau en assistant à des événements, des soirées et des petits-déjeuners networking qui se font dans toutes les villes à tous les jours de la semaine. Le développement de votre entreprise prendra peut-être plus de temps, car vous tisserez les relations que vous n’avez pas au fur et à mesure, mais vous rencontrerez plein de jeunes entrepreneurs comme vous. Armez-vous d’une bonne présentation efficace et concise et prévoyez un bon stock de cartes de visites, vous serez surpris du nombre de gens que vous rencontrerez !

se lancer
30 avril 2020

0 réponses sur "Prendre la décision de se lancer et créer sa propre boîte"

Laisser un message

Notre mission est d’accompagner les entrepreneurs dans leurs arbitrages stratégiques en  mettant à disposition des connaissances fiables, opérationnelles et de haute qualité sur tous les thèmes touchant au développement et pilotage de leur projet d’entreprise.

LEADER.S est la plateforme d’apprentissage de Band Of Brothers. LEADER.S est un programme d’accompagnement accessible 24h/24 et 7j/7. Vous apprendrez toutes les étapes de votre projet, de sa conception à son lancement et plus encore. Vous comprendrez tous les indispensables dans un discours vrai, sans fioriture, teinté de pragmatisme, de succès entrepreneuriaux mais aussi d’échecs.

 

Propulsé © par Band of Brothers
X