Leader et création d’entreprise : comment manager efficacement son entreprise ?

Qu’est-ce qu’un leader exactement ? Est-ce tout simplement un bon manager, un  chasseur de projets et de talents ? Un éternel créatif et un amateur de deals ? Il s’avère qu’être un leader, ce n’est pas une simple fonction, ni un titre officiel, il s’agit plutôt d’un ensemble de qualités humaines et de compétences professionnelles qui, au final, donnent envie à tout le monde de vous écouter et surtout de vous suivre ! En effet, qu’il s’agisse de la gestion de conflits, des accords entre associés, de l’optimisation des ressources humaines et financières ou encore  prises de décisions complexes…les leaders d’aujourd’hui ont plus que jamais de nouveaux défis. Ces défis font appel à des compétences managériales et des traits humains nécessaires pour produire du résultat avec ses équipes et son projet.

Les bons leaders ne se contentent pas de gérer efficacement les membres d’une équipe pour qu’ils accomplissent leurs missions de manière performante, ils vont bien au-delà de ces fonctions ! Ils doivent en fait savoir mener le changement et conduire des opérations diverses. Et ceci nécessite d’avoir une vraie vision et une passion indéfectible pour ce que l’on fait !

Toutefois, si certains sont des leaders naturels, d’autres en revanche ont besoin de développer leur leadership afin de devenir plus qu’un bon chef d’entreprise. Bien qu’il n’existe pas de portrait-robot du leader idéal, chez tous les bons leaders, on observe certaines caractéristiques qui les distinguent et qui justifient leurs succès. Voici quelques conseils pertinents qui vous aideront à développer votre leadership et à manager efficacement vos équipes et votre projet de création. Inspirez-vous !

1. Vous devez avoir une vraie vision : cernez votre vocation et découvrez quel leader êtes-vous ?

Avant toute chose, pour pouvoir mener vos équipes vers le succès et réussir votre projet de création, vous devez avoir une vraie vision, des valeurs et des principes que vous défendez et qui définissent votre style de leadership. Vous ne pouvez pas amener les gens à vous suivre alors que vous ne savez pas ou dans quelle direction vous allez exactement !

Il faut que vous soyez conscient de votre rôle, de votre vraie identitéet de votre timbre en tant que Leader. C’est ce qui vous aidera à identifier votre vocation et les objectifs professionnels que vous comptez atteindre. N’hésitez pas à identifier vos forces et vos limites en tant que leader. Et pour vous y faire, vous pouvez vous poser les questions suivantes qui vous aideront à mieux vous découvrir :

  • Quel est le style de leadership qui vous parle et définit le plus ?
  • Quels sont vos forces majeures, vos principaux talents et vos faiblesses ?
  • Comment êtes-vous perçu par vos équipes et collaborateurs directs ?
  • Quelles sont vos futures aspirations et vos objectifs stratégiques ?
  • Les nouvelles stratégies et approches innovantes qui vous inspirent et qui vous motivent à entreprendre ?
  • Etc.

2. Fixez des objectifs clairs et encouragez le changement

Si vous questionnez les équipes des grandes start-ups qui cartonnent ils insisteront tous sur la nécessité du partage clair de la vision et de la stratégie de l’entreprise pour donner du sens au quotidien. L’absence de vision partagée de l’avenir dans une équipe, et plus largement au sein de toute organisation, est en effet un élément déclencheur du mal-être et de la perte de cohésion des collaborateurs. Alors, soyez un leader inspirant en partageant clairement la vision de votre entreprise, afin que chacun comprenne comment sa contribution individuelle rend possible la réussite commune. De plus, adopter ce comportement encouragera les échanges au sein de l’équipe, à travers des points réguliers, formels ou non.

N’hésitez pas à encouragez le changement également,un leader qui stagne ou qui n’aime pas se surpasser, se découvrir et aller loin de sa zone de confort ne pourra jamais devenir un leader réussi ! L’innovation est une variable vitale pour toute équipe et toute organisation qui cherche à atteindre le succès. Votre travail est donc d’encourager votre équipe à émettre et tester de nouvelles idées ou initiatives. Appuyez-vous sur l’intelligence collective et sur toutes les énergies disponibles pour avancer et faire avancer vos collaborateurs.

3. Soyez humble, l’humilité vous renforce !

En général, on entend souvent dire que le leader, ou la personne qui est en charge et qui mène la barque doit se montrer forte et « tough ». C’est vrai qu’il est important d’assumer son rôle de dirigeant exemplaire, mais cela ne vous empêche pas de faire preuve d’humilité. Au lieu d’être contre-productif comme beaucoup le pensent, se montrer humble et être un leader bienveillant est une force qui suscite le respect et la confiance de votre équipe et de vos clients. Reconnaissez vos erreurs. Vous n’êtes pas un surhomme, en être conscient vous invite à vous concentrer sur ce qu’il faut améliorer et vous projette dans des solutions qui deviennent des prophéties auto-réalisatrices.

Rappelez-vous également, vous n’êtes pas uniquement un leader, vous dirigez une société qui est soutenue par des équipes et vous êtes également le chef de ces équipes ! Vous devez donc mettre en évidence les points forts de vos collaborateurs plutôt que leurs faiblesses. Faites ressortir le meilleur de chacun, exprimez votre gratitude pour un travail bien fait et remerciez fréquemment.

Soyez donc proche de vos équipes et cultivez un environnement de travail sain et convivial qui les motive à donner le meilleur d’eux-mêmes et à soutenir l’évolution de l’entreprise.  Prenez soin de vos travailleurs et ils prendront soin de vous, n’hésitez pas donc à le faire et soyez surtout humble et bienveillant, ça ne sera que bénéfique.

4. Communiquez efficacement et exigez des réunions productives

La communication efficace est indispensable, il s’agit d’une variable clé de succès de tout projet de création ou de tout projet collectif en général. Communiquer veut dire vous assurer que vous êtes entendu et compris, que la bonne information circule correctement au sein de vos troupes et que la mission collective de votre projet est bien défendue et comprise par tout le monde. En tant que leader vous devez savoir que la bonne communication commence par une écoute active de vos collaborateurs !

Il ne faut jamais oublier que la communication va dans les deux sens et le bon leader, plus que quiconque, se doit de communiquer avec transparence et sincérité dans toutes les situations. C’est important d’encourager en cas de réussite mais aussi et surtout assumer les erreurs en cas d’échec, sans travestir la réalité. Il en va de sa crédibilité et de sa légitimité. Par ailleurs, si vous savez faire preuve d’ouverture et de transparence, les membres de votre équipe se sentiront eux aussi plus libres de s’exprimer franchement.

Un autre point important, rappelez-vous que le temps de votre équipe est sacré rt que ça fait partie de votre mission de l’optimiser en vue d’atteindre les objectifs de votre association. Vous devez faire la chasse à la perte de temps, notamment à l’occasion de nombreuses réunions. A partir du moment où vous faites confiance à vos collaborateurs, vous devez pratiquer un micro-management de proximité et les habituer à des réunions rapides, efficaces et rondement menées.

5. Soyez le leader qui connaît les membres de ses équipes et qui assure leur cohésion 

Pour être un bon leader, vous devez créer un environnement propice aux échanges constructifs et à la transmission des savoirs entre les membres de votre équipe. Il est crucial de savoir les appréhender d’une manière unique, en cernant la personnalité de chacun et en respectant leurs points de vue respectifs aussi différents qu’ils soient. Le leader qui  garantira en effet, la cohésion au sein de ses équipes, les aidera à mieux évoluer et à monter en compétences en libérant leurs meilleurs talents. Pour cela, n’hésitez pas à instaurer les bonnes valeurs collectives au sein de votre association et favorisez l’entente mutuelle.

Plus encore, n’oubliez pas d’articuler vos idées de façon fluideen délaissant toute sorte de préjugés et tout signe d’intolérance. En tant que leader d’une association, vous devez être enclin à écouter vos collaborateurs qui n’hésiteront pas à enrichir la vision globale une fois qu’elle circulera dans les deux sens. Pensez donc à créer une atmosphère favorable à la transparence et à la franchise pour que vos équipes n’aient pas peur de donner leur avis et recommandations.

Contrairement aux mauvais chefs, un bon leader écoute ses collaborateurs. Apprenez à écouter les autres et à montrer de l’intérêt envers votre équipe. Demandez-leur ce qu’ils pensent, cherchez à savoir ce qui les préoccupe et respectez leurs opinions professionnelles concernant les projets qui ont été lancés. Devenez un auditeur de votre propre équipe et vous verrez tous les bénéfices que vous obtiendrez en retour.

6. Permettez l’échange, cultivez la transmission du savoir et n’aillez pas peur de solliciter des feedbacks

Contrairement aux mauvais chefs, un bon leader écoute ses collaborateurs et leur offre la chance de s’exprimer et de dire les choses telles qu’elles le sont ! Il est essentiel de créer un environnement propice aux moments d’échanges et à la transmission des connaissances, non seulement entre les membres de votre équipe mais aussi lorsque vous intégrez un nouveau collaborateur. Votre objectif est de faire évoluer votre équipe, de la faire monter en compétence et de libérer les talents.

En fait, la meilleure preuve qui montre que vous êtes sur la bonne voie pour être un leader efficace, se démontre dans votre courage quand vous demandez des commentaires sur vous-même, sur votre mode de management ou encore votre façon piloter les différentes missions du projet.  Ne craignez surtout pas la critique, au contraire, un bon leader doit savoir s’entourer de personnes qui sont prêtes à analyser sa gestion et à souligner les points qui peuvent être améliorées. Être prêt pour la censure et la critique constructive est le signe d’un leadership fort.

7. Soyez un leader exemple pour vos salariés afin de garantir votre crédibilité

Si vous voulez garantir l’implication totale de vos salariés, vous devez concorder vos actes et votre discours pour pouvoir gagner en légitimité ! Vos équipes ne peuvent pas suivre un leader qui ne se montre pas exemplaire. Vous devez impérativement respecter les valeurs de l’entreprise, rappelez-vous que les leaders sont les ambassadeurs de leur société. Gardez en permanence à l’esprit que vos collaborateurs sont particulièrement à l’affût de tout ce que vous dites et faites. Soyez donc extrêmement vigilant sur vos moindres paroles et gestes et incarnez les grands principes de votre société même dans les petits éléments du quotidien.

Adoptez des démarches constructives de « self-evaluation » : pensez à faire un petit examen de conscience personnel de temps en temps, ça vous aidera à vous recadrer. Prenez le temps d’observer vos habitudes et d’analyser votre comportement. Rappelez-vous : manager par l’exemple, c’est respecter soi-même les règles que l’on impose à ses collaborateurs. Veillez donc à les appliquer. Par exemple : il sera difficile d’imposer la ponctualité aux membres de votre équipe si vous êtes incapable d’arriver à l’heure. Soyez donc un bon exemple !

8. Partagez la réussite et encouragez vos équipes à se surpasser

Gardez ceci en tète : vous ne pouvez pas réussir seul et longtemps. Travailler en équipe est la clé du succès que vous devez partager tout en reconnaissant son mérite. En tant que leader, si vous préférez garder la vedette, vous perdrez le respect de vos collaborateurs. N’hésitez pas donc à gratifier vos collaborateurs : récompensez les bonnes initiatives et encouragez vos équipes à se surpasser !. Ce sont les petites victoires qui stimulent le grand succès et en tant que leader performant, vous devez être attentif à leurs accomplissements !

Par exemple, lorsqu’un membre s’illustre et réussit brillamment une mission, il ne faut pas hésiter à l’encourager et à le mettre en avant (récompense monétaire ou autre). Partager la réussite et les compliments motive à travailler avec encore plus d’engagement à vos côtés. A l’extrême, adoptez cette approche “Je suis là quand cela va mal et absent quand cela va bien“.

9. Si vous sentez le besoin, n’hésitez pas à vous faire accompagner

Si vous êtes nouveau dans l’univers de l’entrepreneuriat, que vous n’avez pas assez d’expériences ou que vous éprouvez le besoin d’être accompagné par des experts qui vous apporteront leur aide, vous évalueront de manière stratégique et vous feront découvrir des approches managériales innovantes en vue d’affranchir votre style de leadership, il n’ya pas de mal à le faire ! Bien au contraire, ça peut être une très bonne opportunité pour les nouveaux leaders qui souhaiteront s’améliorer en une courte période de temps dans le but de réussir leur création et faire évoluer efficacement leur projet.

Leader
29 octobre 2020

0 réponses sur "Leader et création d’entreprise : comment manager efficacement son entreprise ?"

Laisser un message

Notre mission est d’accompagner les entrepreneurs dans leurs arbitrages stratégiques en  mettant à disposition des connaissances fiables, opérationnelles et de haute qualité sur tous les thèmes touchant au développement et pilotage de leur projet d’entreprise.

LEADER.S est la plateforme d’apprentissage de Band Of Brothers. LEADER.S est un programme d’accompagnement accessible 24h/24 et 7j/7. Vous apprendrez toutes les étapes de votre projet, de sa conception à son lancement et plus encore. Vous comprendrez tous les indispensables dans un discours vrai, sans fioriture, teinté de pragmatisme, de succès entrepreneuriaux mais aussi d’échecs.

 

Propulsé © par Band of Brothers
X